Les horaires sont en heure française (-3h par rapport à l'heure locale)
Site officiel du championnat
1800 joueurs de 120 pays

cliquer sur les drapeaux pour découvrir tous les joueurs du pays

Hélène finit cette belle aventure avec 5 points sur 11 (62e/94) et plein de souvenirs ....

Hélène

1830

R1 R2 R3 R4 R5 R6 R7 R8 R9 R10 R11 TOTAL
-2205 +1496 -2061 =NC

-1776

+1754 +1747 -1957 +1696 =1973 -1962 5

Merci à tous ceux qui m'ont suivie et soutenue ! Et pour tous les jeunes qui sont passionnés du jeu d'échecs comme moi, dîtes-vous qu'avec de la volonté, du travail et de la pratique, le Championnat du Monde n'est pas aussi inaccessible que vous ne le pensez.

Samedi 28 décembre article sur le site de la FFE

  • Rendez-vous à 2h du matin pour prendre la navette qui nous emmènera à l'aéroport de Dubaï --> retour en France
  • Temps libre, faire la valise, etc...
  • Déjeuner
  • 6 h ronde 11 : défaite table 24 avec les Noirs contre la Suédoise Jessica Bengtsson. Mon adversaire semblait s'être préparée sur mon ouverture. Elle joue une variante que personne ne m'a jamais jouée mais que j'avais déjà travaillée avec Kévin. Elle ne semblait toutefois pas avoir prévu mon sixième coup et réfléchis pendant 20 min en faisant la grimace et en gigotant sur sa chaise. La position est effectivement tendue. Je joue avec un pion de moins mais ai une grosse avance de développement qui menace le roi blanc qui a des difficultés pour roquer. J'attaque assez bien mais malheureusement, je joue un coup un peu trop mou à un moment ce qui rend tout de suite un peu moins claire la position. Je finis par perdre une pièce en tentant un coup tactique. Je continue un peu pour essayer de l'arnaquer ayant mes deux cavaliers au centre de l'échiquier menaçant diverses fourchettes. Toutefois, elle fait attention en prenant son temps et je finis par abandonner quelques coups plus tard. Je n'atteins finalement pas mon objectif de départ mais le bilan est positif. Ce fut un très bon séjour et le niveau de jeu de mes parties est prometteur pour élever mon élo. Il faut juste que je joue plus souvent pour être plus constante et éviter de faire des grosses erreurs en milieu de partie.

Vendredi 27 décembre article sur le site de la FFE

  • Dodo
  • Préparation avec mon entraîneur dès la sortie des appariements pour demain matin : objectif, faire au moins nulle pour avoir la moitié des points sur onze.
  • Dîner
  • Analyse de la partie
  • 15 h ronde 10 : nulle table 25 avec les Blancs contre la Roumaine Diana-Maria Serbanescu. Avec un lèger plus au sortir de l'ouverture sur l'échiquier et à la pendule, je mène le jeu durant toute la partie. Malheureusement, je loupe quelques coups et commets quelques petites erreurs ce qui mène à une nulle dans une finale de fous où je ne peux progresser malgré mon pion passé. Il manquait la deuxième faiblesse... Un peu déçue de ne pas avoir réussi à gagner mais je suis tout de même contente de ma performance !
  • 1h de sport au gymnase puis temps calme
  • Déjeuner
  • Révisions
  • Préparation avec mon entraîneur

Jeudi 26 décembre article sur le site de la FFE

  • Dîner puis dodo
  • Analyse de la partie
  • 15 h ronde 9 : gain table 34 avec les Noirs contre la Brésilienne Rebeca Lot Schucman. Une partie propre où j'ai l'avantage sur l'échiquier et à la pendule au sortir de l'ouverture, mon adversaire ne connaissant pas très bien la théorie. Je mène une attaque sur le roi et bloque toutes ses pièces. Une partie sans vraiment d'erreurs commises de ma part. Chose à améliorer : penser à calculer des sacrifices. Comme dirait Kévin, je joue "littéraire" (bien placer ses pièces, plan) et oublie tout le côté "scientifique" (calculs). Une belle partie pour entamer la dernière ligne droite du tournoi et atteindre mon objectif de 5,5. La journée de repos m'a vraiment été bénéfique !
  • Déjeuner
  • 1h de sport au gymnase
  • Révisions
  • Préparation avec mon entraîneur

Mercredi 25 décembre : journée de repos

  • Visite de Dubaï

Mardi 24 décembre article sur le site de la FFE

  • Dîner, jeu de cartes et "Joyeux Noël". Merci à la classe de CM1-CM2 qui me suit, j'ai ouvert votre cadeau : j'ai été très émue par votre guirlande de dessins, je l'accrocherai dans ma chambre à mon retour !
  • Balade au zoo d'Al Ain avec d'autres joueurs pour prendre l'air
  • Déjeuner
  • 7 h ronde 8 : défaite table 27 avec les Blancs contre l'Italienne Elisa Chiarion. Difficile de se concentrer sur cette partie où je sacrifie une pièce sans vraiment de raison. Le championnat est long et les journées répétitives. La journée de repos va me permettre de me changer les idées et je serai en pleine forme pour les trois dernières rondes.
  • Préparation de 15 min avec mon entraîneur

Lundi 23 décembre article sur le site de la FFE photo Hélène au centre

  • Dîner, jeu de cartes, dodo
  • Analyse de la partie
  • 13 h ronde 7 : gain table 32 avec les Noirs contre la Lettone Dana Matisone. Et voilà, de retour dans la moyenne avec 3.5/7 points. Alors que je faisais de belles parties en début de tournoi mais que je les perdais, je refais comme hier (même pire...) une partie très moyenne. Toutefois, mon adversaire a presque blitzé pendant toute la partie (elle n'a utilisé que 30 min en tout, à l'inverse de moi qui ai utilisé plus d'1h30) et je m'en sors donc dans une finale de fous de couleur opposée en emmenant tranquillement mais sûrement deux pions passés liés à promotion. Encore une partie à tenir demain matin avant la journée de repos où il faudra que je retrouve mon niveau de jeu habituel tout en marquant un 4e point si possible !
  • Tentative de sieste mais qui a échoué à cause des gens courant dans le couloir et du personnel frappant aux portes pour venir faire le ménage...
  • Déjeuner
  • Quelques petites révisions
  • Préparation avec mon entraîneur

Dimanche 22 décembre article sur le site de la FFE

  • Dîner, jeu de cartes, dodo
  • Analyse de la partie
  • 13 h ronde 6 : gain table 38 avec les Blancs contre l'Algérienne Feriel Lalaoui (cela m'a fait bizarre de rencontrer une adversaire parlant français). Un autre point qui fait plaisir à gagner mais qui cette fois était moins mérité que dans les parties précédentes. En effet, la fatigue du milieu de tournoi s'est fait sentir et je n'ai pas vu plusieurs coups simples. Alors que je pensais la partie foutue, mon adversaire ne joue pas de très bons coups stressée par le peu de temps qui lui reste. Je reprends alors un peu de jeu et tente un petit piège pour gagner une pièce, celle-ci tombe en plein dedans. Nous continuons quelques coups puis elle abandonne. Eh non, il n'y a pas de pitié pour l'adversaire, il fallait bien que je me venge de toutes les positions gagnantes que j'ai perdues.
  • Analyse de la partie d'hier matin
  • Jeu de cartes et babyfoot
  • Déjeuner
  • Révisions des différentes lignes de l'ouverture travaillée
  • Préparation avec mon entraîneur

Samedi 21 décembre article sur le site de la FFE

  • Analyse de la partie du soir puis dodo
  • Dîner
  • 13 h ronde 5 : défaite table 34 avec les Noirs contre la Slovaque Henrieta Kopnicka. Mon adversaire joue l'anglaise. Par chance, je venais tout juste de réviser cette ouverture, bien qu'elle n'avait qu'une seule partie avec dans la base et jouait tout le temps 1.e4. Comme je connais bien mes ouvertures sur 1.e4, Kévin m'avait conseillé de réviser l'Anglaise au cas où mon adversaire la joue pour éviter de rentrer dans mon ouverture fétiche la Scandinave. Toutefois, l'ayant révisée que très rapidement n'ayant pas beaucoup de temps à midi, je confonds un peu l'ordre des coups et me retrouve dans une position pas très fantastique avec un pion isolé. Mais, mon adversaire ne joue pas les meilleurs coups et ma faiblesse du pion isolé devient finalement une force car j'arrive à le transformer en un pion passé à 2 cases de promotion, ce qui bloque toutes ses pièces en défense. J'améliore ma position tranquillement puis échange les pièces pour me retrouver en finale de Tour. Je sacrifie mon pion passé pour manger d'autres pions. La finale est facilement nulle mais je me démène pour être gagnante. Alors qu'il ne reste plus que quelques coups pour que la partie soit finie, j'oublie un truc et mon adversaire me force à échanger les Tours et me retrouve dans une finale de pions à mon désavantage... Journée longue et difficile mais dont j'espère prendre ma revanche demain !
  • 6 h ronde 4 : nulle table 34 avec les Blancs contre la Mongole Badarch Altantuya. Mon adversaire ne semblant pas connaître grand chose à la théorie, je me retrouve mieux dans l'ouverture. Je fais quelques menaces tactiques à base de clouage mais mon adversaire se défend bien et ne tombe pas dans les pièges. On échange les pièces petit à petit. La partie se termine dans une finale où chacune a un fou et le même nombre de pions. Toutefois, mon adversaire a un pion isolé dont j'espérais tirer un avantage. Malheureusement, je n'arrive pas à faire rentrer mon roi dans le camp adverse et après avoir tourné longtemps en espérant une erreur de l'adversaire, on finit par signer la nulle.
  • Préparation de 15 min avec Kévin dès 7h30 heure locale (étant la plus grande, c'est moi qui passe le plus tôt...) : aujourd'hui, deux parties m'attendent ! Une le matin et l'autre l'après-midi. Les préparations ne seront donc pas aussi importantes que les autres jours. On regarde juste les différentes ouvertures de l'adversaire pour connaître son style de jeu.

Vendredi 20 décembre article sur le site de la FFE

  • Dîner, jeu de cartes et dodo
  • Analyse de la partie
  • 12 h ronde 3 : défaite table 20 avec les Noirs contre l'Allemande My Linh Tran. Mon adversaire n'a pas eu l'air d'apprécier mon premier coup, elle s'était sans doute préparée sur une autre de mes ouvertures. Connaissant par coeur la ligne dans laquelle elle décide de rentrer, je joue assez rapidement sans avoir besoin de trop me fatiguer en calcul. Je me retrouve rapidement avec 30 min d'avance à la pendule. Je mène tout au long de la partie avec un petit avantage noirs qui s'agrandit au fil du temps. Alors que je pensais faire nulle ou gagner, je me fais avoir par le seul thème tactique de la position. Je suis forcée d'échanger ma Tour et d'arriver dans une finale de pions perdante. Un peu de déception après cette partie que j'ai menée jusqu'à mon erreur mais mon niveau de jeu est présent et prometteur pour la suite, il faut juste que mon attention soit constante durant toute la partie.
  • Temps calme
  • Déjeuner
  • Révision des ouvertures et exercices sur Chesstempo
  • Préparation avec mon entraîneur. Mon adversaire ne semble pas très agressive ; selon ce qu'elle joue, j'essayerai de la secouer un peu.

Jeudi 19 décembre article sur le site de la FFE photo de l'équipe de France, cliquer sur l'image pour l'agrandir

  • Dîner et dodo
  • 12 h ronde 2 : gain table 37 avec les Blancs contre la Moldave Ana Strasevici. Mon adversaire ne joue pas les lignes d'ouvertures que j'avais révisées, tant pis ... Je joue donc un autre système que j'avais travaillé en amont du championnat avec Kévin. Mon adversaire s'embrouille un peu, elle joue un système connu mais qui n'est pas censé fonctionner dans la variante que je joue. En effet, celle-ci avance quelques pions devant son roi alors que le centre n'est pas bloqué. J'échange donc les pions du centre et profite de mes pièces bien placées et actives tandis que les siennes ne se coordonnent pas du tout. J'infiltre une Tour dans son camp sur la 7e rangée et amène petit à petit mes pièces. Quelques coups plus tard, je fais échec et mat. Une partie propre qui me met en confiance pour la suite et me remet des émotions d'hier.
  • Direction la salle de jeu avec tous les Français
  • Jeu de cartes avec des jeunes Français puis temps calme dans ma chambre
  • Déjeuner
  • Révision des choses vues précédemment et quelques exercices sur Chesstempo
  • Préparation avec mon entraîneur (10h30-11h15). Aucune partie de mon adversaire n'était dans la base. Du coup, on a révisé certaines lignes de mon répertoire blancs.

Mercredi 18 décembre article sur le site de la FFE

  • Dîner et dodo
  • Analyse avec Kévin
  • 15 h ronde 1 : défaite table 8 avec les Noirs contre l'Azerbaïdjanaise Sabina Ibrahimova. La partie commence enfin : je décide de jouer une ouverture peu connue avec les Noirs (Scandinave portugaise) qui s'avère être un bon choix car mon adversaire commence à grimacer dès les premiers coups. J'arrive à égaliser rapidement avec les Noirs, voire même à prendre un petit avantage... Malheureusement, je m'embrouille dans mes calculs : je calcule différentes variantes et alors que je me décide à en jouer une, je pense à un "super" coup auquel je n'avais absolument pas pensé avant, bizarre... Ayant pris du retard à la pendule, je le joue illico presto. Je regarde alors l'échiquier dans son ensemble : "Ah oui c'est vrai, j'avais une pièce en prise..." Moment d'inattention qui s'est avéré fatal. Défaite dure à digérer dont il faut se souvenir du positif et prendre en compte mon oubli pour ne plus refaire de telles bêtises !
  • Attente pendant environ 1h30 avant que la ronde ne commence : plusieurs personnes n'étaient pas inscrites sur les listes ...
  • Découverte des appariements et placement dans la salle : il y a deux salles de jeu, l'une où tous les échiquiers sont en bois et retransmis (de -8 à -14), l'autre où seuls les douze premiers échiquiers sont retransmis (pour -16 et -18) tandis que le reste est en plastique (mais ceux-ci ont un roi qui a de la classe : au lieu de la croix que l'on trouve sur la tête du roi, ici c'est un croissant de lune avec au milieu une étoile). En ce qui concerne les règles à respecter, interdiction d'avoir des appareils électroniques dans la salle : pas de téléphones, ni d'appareils photos pour éviter toute triche.
  • Petit briefing avec mon entraîneur Kévin puis direction la salle de tournoi avec tous les Français
  • Quelques exercices tactiques sur Chesstempo
  • Déjeuner
  • Réunion avec les Français
  • Grasse matinée

Mardi 17 décembre

  • Dodo dès 21h30 : il faut récupérer les heures de sommeil et être en forme pour demain ! Je risque de jouer une très très forte, étant dans ma catégorie au début de la deuxième moitié des classements élos.
  • 17 h : cérémonie d'ouverture (20h, heure locale) : n'ayant pas fini de manger, je n'ai pas pu y assister.
  • Dîner : mélange de plats typiques et choses plus classiques. L'organisation n'est pas géniale : il faut faire la queue pendant près d'1h pour pouvoir être servi... Toutefois, ce problème devrait se règler d'ici demain soir : un deuxième restaurant devrait être ouvert.
  • Regroupement des Français pour briefing sur règles de vie et horaires à respecter
  • Sieste
  • Petite partie d'échecs par équipe de 4 où chacun joue un coup
  • Découverte de l'immense campus avec d'autres jeunes de l'équipe, gentiment guidés par deux étudiantes locales admiratives de la France
  • Déjeuner
  • Installation dans les chambres
  • 8 h 30 : Hélène est bien arrivée à Al Aïn (Emirats arabes unis) où se jouera le Championnat du Monde d'échecs jeunes. Repos bien mérité après un voyage fatigant ! Petite découverte du pays grâce au voyage en car entre Dubaï et Al Aïn : dunes, chameaux, fils téléphoniques à n'en plus finir, ...

Elle jouera dans la catégorie Girls Under 18 (100 participantes - 11 rondes d'1 h 30 + 30 min + 30 s/coup). Elle est actuellement entraînée par Kévin Terrieux qui est présent lors du championnat en tant qu'entraîneur de l'équipe de France.

MERCI à tous ceux qui l'ont soutenue. Elle fera tout son possible pour nous faire partager son aventure.

 Le projet d'Hélène étape par étape depuis mai 2013