25 mars 2015 : collège MLK de Liffré vice-champion académique

Mercredi 25 mars, les collégiens de MLK très motivés se sont retrouvés tôt le matin pour se rendre à Loudéac, enfin presque tous... Paulin et Alexine avaient décidé de faire monter l'adrénaline de leurs équipiers et coach très tôt puisqu'ils n'étaient pas au rendez-vous. Le bus finit par quitter Liffré avec un quart d'heure de retard mais avec toutes les équipes au complet et prêtes à en découdre. Mais ce n'était que le début de la journée.

Présentation de l'équipe :

Théo Francez (3e) : 1890
Théo Genand (4e) : 1700
Dorian Lahoche (5e) : 1520
Paulin Schwob (6e) : 1400
Benoît Duval (3e) : 1450
Camille Boisyvon (4e) : 1440
Brieuc Desilles (3e) : 1360
Alexine Schwob (4e) : 1370

Tous les résultats

Ronde 1 contre le collège Luzel de Plouaret : 8 - 0 
Anne donne comme objectif 8 - 0. Les parties se déroulent tranquillement et chacun vient marquer son point de victoire sur la feuille de match. C'est au tour de Camille de faire vibrer son équipe. Va-t-elle gagner ou perdre au temps ? Plus qu'une minute ! Les avis sont partagés. Plus que 30 s ! Sans doute 7 - 1 .... mais non  ! Camille mate son adversaire 3 s avant la fin.

Ronde 2 contre le collège public de Pluneret : 8 - 0 
Anne propose comme objectif 6 - 2, mais les joueurs ne sont pas d'accord 7 -1, non 8 - 0. Certaines parties sont un peu plus accrochées mais aucune inquiétude à avoir pour la victoire de l'équipe. Brieuc a décidé que ce serait sa ronde et prend tellement de temps au départ qu'il se retrouve en zeitnot, son adversaire a 12 min et lui 3 min. Il reste encore beaucoup de pièces sur l'échiquier et on joue en 15 min KO ; il ne s'agit donc pas de s'endormir. Brieuc perd du temps pratiquement à chaque coup même sur des coups évidents. Il descend en-dessous 1 min. Tous ces équipiers retiennent leur souffle. Brieuc se réveille et joue plusieurs coups à tempo jusqu'au mat. Il ne restait que 45 s !

Ronde 3 contre le collège La Croix Rouge de Brest : 4 - 4 
Objectif visé la nulle. L'équipe adverse, championne l'an dernier, est très forte mais la nôtre est plus forte que celle de l'an dernier du moins sur le papier puisque nous n'avons que 60 points de moins qu'eux. Brieuc ne voulant pas se retrouver en zeitnot, joue beaucoup trop vite et perd. Tous les autres prennent leur temps et rien n'est joué, 3 minutes avant la fin. Seul Benoît est moins bien au temps que son adversaire. Anne, le capitaine, ne cesse de faire des va-et-vient derrière ses joueurs en cas de demande de nulle. Le capitaine de l'équipe adverse fait de même. La tension monte, plusieurs joueurs descendent en-dessous d'une minute. Les unes après les autres, les parties s'arrêtent et c'est difficile de suivre le score.
Alexine gagne et Benoît perd (1-2). Camille gagne et Paulin perd (2-3). Théo G. et Dorian gagnent (4 -3). Théo F. perd au temps (4 -4). Félicitations à toute l'équipe, l'outsider a bien joué son rôle.

Pause déjeuner et calculs sur les chances de finir premier. Une chose est sûre, il faut gagner les trois dernières rondes.

Ronde 4 contre le collège Yves Coppens de Lannion : 8 - 0
Tous les joueurs sont remontés à bloc et visent le 8-0. L'équipe étant plus faible que celle du matin, les parties se terminent assez vite et aucun joueur ne joue avec le feu.

Ronde 5 contre le collège Les Livaudières de Loudéac : 8 - 0
Le même scénario que pour la ronde précédente sauf pou
r Alexine qui trouve que jouer sans sa dame met plus de piment.

L'équipe de La Croix Rouge gagne aussi ses rondes donc nous sommes encore à égalité. On attend avec impatience l'appariement de la dernière ronde qui est défavorable pour nous.   

Ronde 6 contre le collège Penn Ar C'hleuz de Brest : 6 - 1
Quelque soit le résultat, nous serons vice-champion. Les joueurs fatigués se relâchent et l'équipe gagne mais pas 8 - 0.

Une très belle journée qui restera dans la mémoire de beaucoup d'entre nous. Qui a dit que les échecs n'étaient pas un sport ?

FacebookTwitterShare