20 mai 2017 : escrime artistique

Vers midi, deux escrimeurs ont surpris le public. 

PION : Ah ! Enfin ! J'ai traversé tout l'échiquier, case par case.
J'ai vu mourir autour de moi mes frères et soeurs.
J'ai échappé de justesse à un cavalier sanguinaire... 
Et la voici enfin devant moi la ligne numéro 1.
Allez, plus qu'un coup et je...

TOUR : Hep ! Vous là !
PION : Mais on ne me laissera jamais tranquille ? C'est complètement fou ! 
TOUR : Euh non, moi c'est la Tour !
PION : Oui, enfin bon, vous comprenez ce que je veux dire. Allez, soyez chic Madame la Tour ! Cette partie dure depuis des heures, une petite promotion, ça permettrait de donner du piment !

TOUR : Vous êtes bien cavalier ! Vous devriez garder votre place petit pion..
PION : Oui enfin, vous savez ce qu'on dit : "Les pions sont l'âme des échecs."

TOUR : Ha ! Parce que vous y croyez vraiment ? On dit ça pour vous faire plaisir. Mais sans nous, les pièces, à quoi ça ressemblerait tout ça ? Je vous le demande. A un vulgaire jeu de dames.

PION : Oh hé ! Descendez un peu de votre tour d'ivoire, espèce de .. de "pièce lourde" !

TOUR : Vous, je vais vous remettre les pendules à l'heure !


PION : Héhé... Tu vois.. Je t'ai damé le pion.

TOUR : Méfie-toi, j'ai plus d'un tour dans mon sac !

PION : Quel tour de force !

TOUR : Ça t'apprendra à t'attaquer à plus fort que toi. Allez, va te ranger sur le bas côté, avec les autres. J'ai un roi à aller mater.

 
réalisé par Caroline Ruhlmann et Pierre Cothenet

 

FacebookTwitterShare