17 novembre 2019 : N4 - Liffré A s'incline face à Montauban

logo N4En venant à Montauban, nous nous disions que ce serait difficile. A la lecture de la feuille de match, les craintes sont confirmées, mais les espoirs restent permis. 

Table 2, Paulin est assez rapidement submergé. Bien qu'affaibli en matériel, il tentera d'obtenir du contre-jeu. En vain : 1-0

Table 6, Margot, qui rend presque 200 ELO à son adversaire, met une forte pression sur le roi noir avec sa dame, un cavalier et une tour. Margot ne trouve pas de solution pour faire sauter le verrou car les noirs défendent bien : ils desserrent l'étau et bientôt reprennent le dessus. Avantage après avantage, ils gagnent : 2-0

Table 3, Jérémy a la partie à jouer la plus compliquée avec plus de 200 ELO d'écart. Après un début de partie équilibré, on voit les pièces blanches adverses prendre des positions fortes dans le camp de Jérémy. Les menaces se multiplient, et Jérémy s'incline logiquement : 3-0

Table 4, Laetitia retrouve un adversaire qu'elle a déjà rencontré. Et cette partie va ressembler à la précédente : Laetitia est tout d'abord moins bien, mais sur une tactique, elle gagne une pièce, son adversaire ne pouvant poursuivre l'échange sans rentrer dans une finale perdante, vu la position des pions. Forte de ce gain matériel, Laetitia construit tranquillement sa victoire. 3 - 1 .

Table 5, avec son ouverture, Eric semble perturber son adversaire qui prend une grosse demi-heure pour les 6 premiers coups. Jusqu'au 20e coup, Eric garde un léger avantage, mais en plaçant un cavalier sur une case hasardeuse, la tendance s'inverse à tout jamais. Les menaces de fin de partie seront bien gérées par son adversaire, et il doit abandonner. 4 - 1

Table 1, Théo est le seul a avoir un ELO supérieur à son adversaire. Il maîtrise bien la partie sans pour autant prendre un avantage décisif. Avec un fou contre un cavalier, quatre pions comme son adversaire, mais un excentré, la finale lui semble favorable. Pourtant il se retrouve dans une position où tout le monde (je pense, moi c'est sûr) le voit perdant. C'est alors qu'il trouve un audacieux sacrifice de son fou, permettant à son roi de récupérer les pions adverses, mais sans pouvoir préserver un des siens : partie nulle, et score final 4 à 1 en faveur de Montauban.

Faute de n'avoir su se sublimer suffisamment, seule Laetitia tirant son épingle du jeu, l'équipe s'incline logiquement face à la belle équipe de Montauban.

Il faudra pourtant trouver de belles intuitions pour espérer un résultat positif face à notre prochain adversaire, Rennes Longs-Prés, l'un des deux favoris.

FacebookTwitterShare