17 novembre 2019 : Liffré C annule contre Vezin

logo IATable 2, Stéphane, avec les Noirs, accusait un déficit de 300 points ELO au compteur. La partie allait être compliquée... Après une ouverture bien réussie, il a eu l’opportunité de sacrifier un pion pour ouvrir la position sur le roi adverse, qu’il n’a pas saisie... son adversaire s’est alors empressé de tout verrouiller. Dommage. Il restait une possibilité d’attaque au centre, mais la défense adverse n’a pas flanché. Stéphane s’est alors assuré la nulle en fermant la position puis en forçant l’échange des dames par une menace de mat. Une fois n’est pas coutume, il termine sa partie bien avant le reste de l’équipe. 0-0

Guillaume, en table 3, affrontait Didier Fournel. Là encore, grosse différence de ELO. La partie prend d’abord une allure très positionnelle, les cases blanches du centre pour Didier avec les Noirs, et les cases noires pour Guillaume. Puis la colonne f devient le théâtre des opérations. La pression exercée par les Blancs obligent les Noirs à passer en mode défense. Mais ils ont aussi du contre-jeu, avec des menaces de mat du couloir. Les Blancs commettent une imprécision et se retrouvent avec une tour clouée, la dame en enfilade. Les Noirs pensent avoir fait un grand pas vers la victoire lorsqu’ils prennent la tour clouée avec un cavalier... oui mais Guillaume trouve un bel ordre de coup qui force une série d’échanges, et les Blancs se retrouvent avec un cavalier et 2 pions de plus. Les Noirs abandonnent quelques coups plus tard. 1-0

Dans le milieu de partie, l'adversaire de Dominique profite d'une belle combinaison tactique pour gagner une qualité. Dominique passe ensuite son temps à défendre sa position jusqu'à ce qu'un mouvement malheureux de pion adverse lui redonne l'initiative. Son fou sur la grande diagonale empêche l'activité de la tour adverse et Dominique gagne la finale avec 3 pions d'avance. 2-0

Anne en table 1 fait une belle partie contre un joueur beaucoup plus fort, mais deux erreurs de calcul dans des avancées de pions lui font perdre deux pions. Son adversaire se retrouve tout de même en zeitnot avant le 40e coup... petite lueur d'espoir... Elle fait quelques coups d'attente mais lui aussi. Elle essaye alors un coup mais erreur fatale car cela donne du contre-jeu à son adversaire et la partie bascule. 2-1.

Nos espoirs de victoire reposent sur Noémie, dernière en lice en table 4.
Après une partie disputée et pleine de rebondissements, Noémie arrive en finale avec une qualité de plus mais 2 pions de moins. La pression de la paire de cavaliers et les 2 pions passés ont finalement raison de la tour et du cavalier, impuissants à enrayer l’attaque des Blancs. Noémie doit s’incliner. 2-2.

Nous repartons assez satisfaits de ce match nul contre une équipe beaucoup plus forte sur le papier.

FacebookTwitterShare