19 janvier 2020 - D2 ronde 3 : Liffré E s'incline face à Betton C

logo IAC'était une partie intéressante qui s'annonçait et l'équipe de Liffré E avait un joueur qui jouait pour la première fois en équipe en Interclubs Adultes.

Nous étions donc prêts et les parties débutèrent sur les chapeaux de roue.

Loïc, table 3 avec les blancs, avait bien suivi les conseils de Laetitia. Il s'est en effet appliqué et gagna sa partie, laissant l'espoir le plus vif de gagner cette ronde pour l'équipe. 1-0

Jehan, table 1 avec les blancs, fait une très forte attaque en début de partie mais qui finit par se retourner contre lui. La partie avançant, il réussit à obtenir nulle. 1-0

Vivien, table 4 avec les noirs, joue prudemment. Malheureusement, une erreur arriva et son adversaire ne tarda pas à mater ... 1-1

... en même temps que l'adversaire d'Erwan, table 2 avec les noirs. Malgré un début très prometteur avec menace de mat et la vision en direct de Loïc gagner sa partie, Erwan, avec un réel gain positionnel en début de partie, rate d'abord un échec, forcé d'être paré par une Tour. Il aurait alors pu gagner une qualité dès le début de la partie et s'assurer un avantage certain. Mais son adversaire resserre sa défense. Erwan devient gourmand et prend le pion g2 avec sa Dame. Ce pion est empoisonné... L'adversaire ramène sa Tour, celle qui ne devrait plus exister, pour attaquer la Dame. Fatalité absolue, la Dame est emprisonnée !!! Contraint de prendre une Tour en la perdant... Par la suite, Erwan aura beau résister tant bien que mal avec ses deux Tours contre Dame-Tour, avec une structure de pions liée solide et impénétrable, l'adversaire défend bien et ne laisse aucune chance... Normal qu'il ait réussi à qualifier son équipe au championnat scolaire UNSS académique de Bréquigny, pensera Erwan à la fin de la partie. 1-2

Liffré E aurait pu et dû gagner, mais les erreurs des anciens nous ont coûté cher. Heureusement que la nouvelle vague de la jeunesse a brillé de mille feux pour montrer, une fois n'est pas coutume, qui "étaient les patrons". Nous devons en tirer les leçons et nous concentrer davantage pour la prochaine partie qui s'annonce. Vivien et Erwan, on compte sur vous !

FacebookTwitterShare