15 mai 2022 - N4 : Liffré A perd contre CPB B

logo N4

Pour être sûr de notre maintien en N4, il nous fallait un minimum faire nul contre l'équipe de CPB B. 

C'était donc l'objectif à atteindre pour ne pas être tributaire des résultats des autres équipes.

Olivier, table 6 joue avec les noirs sa défense favorite. Mais il sous-estime une attaque sur une colonne ouverte. La situation est vite désespérée et c'est l'abandon : 0-1

Jérémy, table 3, avec les blancs, est à l'aise dans l'ouverture. Il subit tout de même une pression au centre qui le contraint à rester défensif. Les positions sont à peu près égales, mais par manque de concentration, il lâche une tour en un coup en masquant son seul défenseur. La défaite suit : 0 - 2. Les choses sont très mal engagées.

Laëtitia, était positionnée table 1 comme fusible sur leur joueur le plus fort. Elle débute la partie à l'esprit l'espoir d'une nulle. Elle se développe plus vite que son adversaire, échange les dames. Elle garde l'initiative toute la partie et joue sur le clouage d'un cavalier jusqu'à ce que l'adversaire craque : 1 - 2. Point inattendu qui redonne de l'espoir.

Jehan, table 2, tente pour la première fois une ouverture, et en sort avec un pion de plus. Mais en voulant assuré son avantage, il joue trop passif et son adversaire regagne le pion de retard et prend l'avantage. Celui-ci se montre pressé de gagner joue un sacrifice qu'il pense gagnant. Mais Jehan contre et la finale de tours qui en découle entraîne une partie nulle. Le score n'évolue pas : toujours 1 - 2 et toujours de l'espoir.

Eric, table 4 avec les noirs joue une partie très positionnelle, ou les deux joueurs cherche à empêcher l'autre de trouver un avantage. Autour du 40e coup, les choses s'accélèrent : dans un échange, Eric perd une qualité, mais son adversaire se retrouve avec une tour bloquée. La position étant très avantageuse sur l'échiquier n°5, Eric propose la nulle qui est acceptée. Toujours 1 - 2 mais un espoir grandissant d'obtenir la nulle.

Sylvain, table 5 avec les blancs, prend petit à petit l'avantage sur son adversaire. Il arrive en finale avec trois pions d'avance. Mais il coordonne mal sa tour et son cavalier pour maintenir son avance, et pion après pion, son adversaire grignote son retard, jusqu'à annuler ! Score final 1-2.

La défaite donne beaucoup de regrets, car le potentiel était là pour obtenir le partage des points.

Domloup ayant gagné sa rencontre, il nous passe devant et nous terminons donc à la 7e place, synonyme de relégation en D1.

FacebookTwitterShare